Les Chevaliers d’Émeraude

« Dans les champs, les paysans interrompirent leur travail pour les regarder passer. Ils ne savaient pas très bien comment sept vaillants guerriers pourraient assurer la paix du royaume, mais leurs cœurs étaient pleins d’espoir, et ils les saluèrent tandis qu’ils soulevaient un nuage de poussière sur la route menant à la Montagne de Cristal. » Anne Robillard, tome 1 des Chevaliers d’émeraude

Les romans de chevalerie existent depuis le Moyen-Âge, depuis Chrétien de Troyes, célèbre pour ses récits sur le roi Arthur et ses chevaliers de la table ronde, en passant par la Chanson de Roland jusqu’à nos jours. Les récits épiques ont toujours fasciné et intéressé les lecteurs autant que les romanciers depuis le XIIe siècle et bénéficiait d’une grande notoriété. Par la suite, ce genre littéraire adapté du roman courtois et de la chanson de gestes a inspiré le mouvement du romantisme et est à l’origine de la mode du néo-gothique (mouvement architectural) et du style troubadour (mouvement artistique). Mais au XXe siècle, le roman de chevalerie trouve son héritier dans l’un des sous-genres de la fantasy : l’héroic fantasy.

L’héroic fantasy est le nom donné aux œuvres dont les aventures héroïques se passent dans des mondes imaginaires au contexte antique ou médiéval. La magie et le surnaturel est au cœur de ces aventures. Et c’est notamment dans ce sous-genre de la fantasy que l’on peut classer la série de roman Les Chevaliers d’Émeraude d’Anne Robillard.

lauteur-des-chevaliers-demeraude-saint-gilles-croix-de-vie

Les Chevaliers d’Émeraude est une série qui a débuté en 2003 et qui a pris fin en 2008, suite à la parution de son douzième tome. Cette série qui nous vient du Québec est l’une des plus lues en France mais est malheureusement très peu médiatisée. L’histoire se passe sur le continent imaginaire d’Enkidiev qui, en paix depuis 500 ans à la suite d’une guerre contre un empereur noir, se retrouve de nouveau en conflit avec ce vieil ennemi. Le seul espoir de survie d’Enkidiev réside dans la résurrection de l’ordre des Chevaliers d’Émeraude par le roi Émeraude 1er. Ces guerriers-magiciens seront chargés de protéger le continent jusqu’à l’accomplissement de la prophétie voulant que le porteur de lumière, sur le point de naître, détruise à jamais la menace que fait peser l’Empereur Noir sur Enkidiev. Pour que la prophétie se réalise, les Chevaliers devront protéger la fille de l’Empereur Noir, Kira : l’enfant mauve ayant pour rôle de protéger le porteur de lumière. Leur tâche sera ardue, Amecareth envoyant ses propres armées, celles de ses vassaux et de ses sorciers pour les détruire, et utilise des coups de plus en plus ingénieux afin de récupérer son héritière Kira…

Les personnages et les lieux à découvrir au fil des pages sont nombreux, on voit tout au long des romans l’ordre s’agrandir avec l’arrivée de nouveaux chevaliers auxquels on s’attache très facilement. Anne Robillard a su créer dans ses romans un monde qui ne cesse d’étonner le lecteur, lequel se laissera facilement embarquer dans les aventures de plus en plus dangereuses des chevaliers d’émeraude contre l’Empereur Noir. Les personnages sont attachants, et leurs caractères et cultures très diverses font qu’il est facile de se prendre d’affection et de s’identifier à eux ; leurs émotions sont facilement perceptibles par le lecteur.

14658422_1337768032902321_103205264_n.jpg

Pour celles et ceux qui ne sont pas adeptes des romans, une version BD existe depuis peu ; il est donc possible de suivre les péripéties de ces formidables guerriers-magiciens sous la forme de dessins. Et pour ceux qui aimeraient tenter l’aventure ou qui ont déjà lu cette série de romans, il faut savoir qu’une suite nommée Les Héritiers d’Enkidiev existe depuis 2010. L’histoire se passe quinze ans après la fin des événements de la première série et l’on retrouve avec plaisir tous les personnages que l’on a pu suivre pendant douze tomes. Cette nouvelle série comporte comme sa grande sœur douze tomes dont le dernier est paru en 2016.

Pour conclure, il serait intéressant de rajouter que le monde créé par Anne Robillard est vaste et saura conquérir le cœur de tous ceux intéressés par le genre de l’héroic fantasy ou qui aimeraient essayer. Et s’il existe des personnes qui n’apprécient pas les histoires de chevalerie, Anne Robillard a écrit cinq autres séries de livres aux univers tous différents qui valent la peine qu’on s’y intéresse.

Léonore Boissy

Publicités

Une réflexion sur “Les Chevaliers d’Émeraude

  1. Pingback: Les Chevaliers d’Émeraude | Le Litterarium

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s